×

WiFi très haut débit

Déployer un réseau WIFI haut débit performant, stable, sécurisé et économique pour toutes activités confondues : concession automobiles, bureaux, parkings en sous-sol, campus, marina, café, hôtel, restaurant, ou bien pour relier plusieurs bâtiments éloignés pour mutualiser l’accès internet, obéit à la même méthodologie :

Notre méthodologie de travail

Etude de l’environnement électromagnétique et des interférences

Les ondes électromagnétiques sont une combinaison d’ondes électriques et magnétiques dont l’association détermine les champs électromagnétiques naturellement présents dans notre environnement. La plupart de nos appareils que nous utilisons comme la TV, le four micro-ondes, la radio, les téléphones mobiles ou sans-fil, les lampes basse énergie, et les antennes relais ont besoin pour fonctionner de ces champs électromagnétiques. Le rayonnement de ces champs englobe les basses et hyper basse fréquences (lignes électriques) ainsi que les radiofréquences ou ondes radio électriques dont la fréquence est inférieure à 300Ghz avec une longueur d’onde supérieure à 1m. L’optimisation d’un réseau WiFi existant nécessite de déterminer les interférences présentes dans la zone de couverture.

NETWORKS PARIS grâce à un outillage professionnel spécifique, recherchera avant toute implémentation l’existence, la sévérité et solutions de contournement des interférences radio électriques. Les données recueillies lors de l’étude serviront à effectuer une analyse fiable de la couverture et des performances du réseau sans-fil.

Détermination du nombre et localisation des Points d’Accès par Tests Radio

Le test empirique est primordial pour déterminer le nombre et l’emplacement des points d’accès. Nous l’effectuons grâce à du matériel professionnel dans la bande 2.4Ghz et 5Ghz constitué de points d’accès du même fabricant sur pieds réglables en hauteur et mobiles que nous déplaçons dans toutes les zones à couvrir du ou des bâtiments, auxquels nous connectons notre instrumentation pour que les mesures de spectres de radio fréquences obtenues soient optimales.

Travaux d’implémentation matérielle – Certification câblage des points d’accès

Les points d’accès ou bornes WiFi devant être interconnectées avec le réseau filaire de l’entreprise, nous devons vérifier qu’une prise RJ45 est correctement installée au plus près de chaque borne, que le câblage la reliant aux modules connecteurs du panneau de brassage passe les tests de certifications avec succès au regard de la catégorie du câble informatique utilisé.

Prestations logicielles – Sécurisation des accès – Conformité réglementaire

Une fois que le signal des Points d’Accès est puissant et constant sur toute la zone couverte, nous pouvons nous occuper de la Sécurité des communications WiFi et mise aux normes des règlementations françaises et Européennes. Nous utilisons des routeurs pour segmenter le réseau de l’entreprise de manière à différencier réseau câblé du réseau sans-fil Corporate et du Guest WiFi offert aux clients de passage tout en interdisant les communications entre ces sous-réseau (Lan Subnet). Un Contrôleur logiciel est installé dans le cloud en connectivité avec chaque point d’accès pour en affiner les réglages et en obtenir toutes les statistiques en permettant la gestion et son optimisation. Car les réflexions des ondes sur les murs en béton, en brique, peuvent évoluer dans le temps avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs, l’adjonction de mobilier, etc… Enfin, outre la mise en conformité avec la règlementation européenne sur la protection des données RGPD, obtenue grâce à un portail soumis à autorisation par serveur

RADIUS (Remote Authentication Dial-In User Service) et conservation des données utilisateurs sécurisées et consultables sur Cloud, auxquelles les autorités françaises pourront en réclamer l’accès pour connaître des connexions effectuées depuis vos points d’accès avec 6 mois d’antériorité – Loi Hadopi

Informations & Mises en garde sur les limites du réseau WiFi

Plus économique, plus facile et plus rapide à déployer en Entreprise, le réseau WiFi ne peut pourtant pas prétendre à rivaliser en termes de performances avec le réseau filaire. La présence d’interférence, l’éloignement du matériel sans-fil de l’utilisateur du point d’accès le plus proche, la surcharge des points d’accès en sont les causes fréquemment mises en avant. Mais ce qui est moins connu c’est qu’en radiofréquence, on ne peut pas détecter les collisions, car une station ne peut émettre et recevoir à la fois au même moment, il est donc impossible « d’écouter s’il y a eu une collision ou non entre plusieurs trames. Contrairement au réseau Ethernet câblé, le protocole d’accès au support, du type CSMA/CA s’en remet à l’anticipation des collisions en imposant un délai avant d’émettre pour chaque station connectée au réseau.

La dernière version de WiFi 6 n’échappe pas à la règle. Quand on analyse les communications sur un réseau WiFi, on y voit beaucoup de trames TCP reset, en français d’invitations à réémettre, ce qui se traduit par des lenteurs.
Enfin, il faut savoir qu’une borne WiFi ou Access Point de dernière génération est un matériel qui reste compatible avec toutes les normes précédentes : 802.11a/b -1999- débit théorique maxi de 11 à 54Mbps dits WiFi1&2 ; 802.11g -2003-WiFi3 ; 802.11n – 2009 – 72.2 à 450Mbps WiFi4 ; 802.11ac –2014 – 866.7Mbps WiFi5 ; 802.11ax – Fin 2019 – 2,4Gbps WiFi6. C’est pourquoi quand un utilisateur se connecte au WiFi depuis son ordinateur avec une carte sans-fil d’ancienne génération, le Point d’Accès va s’adapter à la technologie de la carte du PC utilisateur en octroyant le débit maximum théorique de la norme en question, et ce pour tous les autres utilisateurs connectés à la même borne et pourvus d’équipements WiFi de dernière génération ! ce qui se traduit également par des lenteurs.